Une déclaration d’amour Après « L’homme qui m’aimait tout bas » (2009), où il évoquait selui qui l’avait adopté, Eric Fottorino, (directeur du Monde, Prix Fémina 2007 pour « Baisers de cinéma »), toujours en quête d’identité, évoque la relation qu’il a entretenue avec son père, obstétricien, issu d’une famille sud-marocaine… Roman de Eric Fottorino Editions Gallimard :: L’histoire…

Lire la suite