Un suspense psychologique oppressant Patricia MacDonald distille dans ses romans doute et ambiguïté, au fil d’un suspense psychologique oppressant, hanté par les drames et les secrets de famille. On retrouve dans « Rapt de nuit », le talent qui lui a valu le succès avec « Petite soeur » ou « La double vie de Linda » entre autres.

Lire la suite