Projet unique en France :  « La Panacée », le 1er centre d’art contemporain ouvert à tous les publics, qui abritera une cité universitaire de 59 logements (gérée par le CROUS) et une cité d’artistes émergents.

Les étudiants intéressés pourront télécharger leurs dossiers de candidatures entre le 15 janvier 2009 et le 1er avril 2009, sur le site internet du CROUS (dossier social étudiant et parallèlement un dossier de motivation artistique). Puis l’étudiant devra déposer les versions papier de ces 2 dossiers complétés au CROUS, au plus tard le 1er mai 2010. 

WEB_CHEMIN_6503_1234452530.jpgFière de sa tradition humaniste, Montpellier dévoile, là où Rabelais étudia et enseigna, il y a presque 5 siècles, La Panacée, premier centre d’art réunissant à la fois des étudiants et de jeunes artistes en résidence. Les 59 logements d’étudiants en art construits en association avec le CROUS côtoieront 9 ateliers, 3 résidences d’artistes, des lieux d’expérimentation et des espaces d’exposition modulables qui offriront aux Montpelliérains mais aussi aux touristes de passage, une approche directe et vivante des dernières tendances de l’art contemporain. Situé dans le centre ancien de la cité, ce laboratoire artistique, qui ouvrira ses portes prochainement, illustre la politique engagée par la Ville de Montpellier en faveur d’une démocratisation accrue de la culture.
LA PANACEE
14, Rue de l’école de pharmacie – 34000 MontpellierBénéficiant d’un contexte d’accueil favorable tant au niveau artistique qu’universitaire et touristique, La Panacée sera un élément phare du dispositif d’ensemble piloté par la Ville et ses partenaires en faveur des arts visuels et de leur diffusion auprès du plus grand nombre. Fruit d’un partenariat original entre la Ville et le CROUS, La Panacée permettra, également pour la première fois en France, l’implantation d’une résidence universitaire au cœur d’une institution culturelle.


Montpellier : présentation de la Panacée sur Daily Motion
envoyé par villedemontpellier.

Vue du jardin intérieur Ouverte aux avant-gardes comme aux habitants du quartier, hospitalière et didactique, La Panacée offrira des salles d’exposition et d’expérimentation organisées autour d’un jardin public ainsi que des ateliers et des résidences d’artistes, où les talents émergents pourront séjourner et travailler dans les meilleures conditions.
Pensé comme un carrefour de créations et d’échanges réunissant des usagers aux profils divers – artistes, étudiants, amateurs d’art, scolaires, habitants et touristes -, La Panacée sera un laboratoire artistique, en ébullition permanente, qui interpellera le public sur la place de l’artiste et de l’art dans sa vie, dans sa ville. Outils de médiation novateurs, visites à la carte, projets artistiques participatifs, ateliers de pratiques, cycles de conférences… accompagneront l’éveil artistique et à l’apprentissage du regard facteurs de réussite éducative.
Cet équipement précurseur dans la diffusion des arts visuels intégrera également 59 logements étudiants attribués sur critères sociaux et dossier de motivations artistiques et culturelles.
Le Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires en assurera le financement, la maîtrise d’ouvrage et la gestion.

Pour en savoir plus sur la ville de Montpellier, connectez-vous sur le site www.montpellier.fr

sources : © ville de Montpellier 2009,

Laissez un commentaire