“FÊTE LE MUR”, une autre façon de voir un mur de béton

Yannick Noah a eu la chance d’être un jour repéré par Arthur Ashe, alors en tournée au Cameroun. Cette rencontre a marqué le début de sa carrière tennistique.

Après avoir été joueur, puis entraineur, Yannick a voulu transmettre à son tour sa passion du tennis aux jeunes des quartiers défavorisés. C’est ainsi qu’a vu le jour en 1996 le projet “Fête le Mur”.

Pour en savoir plus : http://www.fetelemur.com

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This