PRODUIRE DE L’EAU… SANS PLUIE !

Le concept est tout bête. Il s’agit “simplement” de capter la rosée, qui est une source d’eau pure, dans les zones désertiques. Ainsi le CEA-ESPCI (Physique-Chimie Paris), l’université de Corse (laboratoire de sciences physiques de l’environnement CNRS), et l’OPUR (association loi 1901, Organisation Pour l’Utilisation de la Rosée) mènent en commun un programme de recherche pour industrialiser et fiabiliser le process.

> Comment ça marche ?
Les chercheurs ont mis au point un nouveau matériau -qu’ils ont breveté- qui possède la particularité de faciliter la condensation de l’eau contenue dans l’atmosphère, tout en permettant la climatisation des bâtiments.
Lorsque ce matériau est appliqué sur une toiture, il a la particularité de rayonner énormément la nuit, et donc d’abaisser sa température jusqu’à 8°C en dessous de la température ambiante. Du coup, la température à l’intérieur du bâtiment chute (effet climatisant !), et l’eau, se condensant sur la toiture, ruisselle sur le toit. On peut ainsi collecter jusqu’à 0,7 litre d’eau par m2 de toiture et par nuit !

Le système a été testé avec succès en Inde en 2006, et l’usine réalisée devrait atteindre à terme 15 000 m2.
> Plus d’infos sur le site de l’OPUR : www.opur.fr

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This