Fondé en 1828 à Anvers, le groupe BUREAU VERITAS s’est immédiatement imposé à l’échelle internationale dans son secteur d’activité. Il figure à l’heure actuelle parmi les dix premières sociétés françaises en ce qui concerne le nombre d’implantations mondiales.

> L’histoire.

Mme Beaujouan, responsable recrutement en France, nous reçoit, et retrace les dates clés d’un Groupe bientôt bicentenaire qui s’est démarqué dans un secteur hyperconcurrentiel, en mettant au point une nouvelle méthodologie, qui prenait en compte notamment la conception structurelle du navire, la qualité des matériaux, la force des chevrons, l’âge, les accidents subis précédents et la maintenance de la coque et du gréage : “Pendant l’hiver 1821, des tempêtes violentes ont fait rage à travers l’Europe causant environ 2 000 naufrages et 20 000 morts. La situation était désastreuse pour les sociétés d’assurances. La plupart d’entre elles ont fait faillite et pour celles qui ont survécu, la concurrence dans les années suivantes avec de nouveaux venus sur le marché est devenue particulièrement féroce. C’est durant cette période critique que deux assureurs, Alexandre Delehaye et Louis van den Broek, ainsi qu’un courtier d’assurance, Auguste Morel, ont créé en 1928 le Bureau de Renseignements pour les Assurances Maritimes.

Son objectif était de fournir aux assureurs toutes les informations requises pour leur permettre d’évaluer le niveau de fiabilité des navires et de leurs équipements ainsi que d’assurer la protection des biens et des personnes. Depuis 1828, les révolutions industrielle, technologique et culturelle qui se sont succédées ont changé la face du monde. BUREAU VERITAS a évolué au rythme des nouveaux développements, et continue à se définir comme garant du respect de la qualité, de la santé, de la sécurité et de l’environnement de par le monde”.

C’est en 1829 que la société a été renommée BUREAU VERITAS et qu’elle a édité son 1er Registre, incluant 10 000 navires. Elle a alors adopté l’emblème de la Vérité. Tout un symbole sur un état d’esprit toujours palpable aujourd’hui, notamment au travers du tout nouveau code d’éthique, qui réaffirme ses 3 valeurs : l’intégrité, l’impartialité et l’indépendance. À cette pierre angulaire des métiers de l’inspection et de la certification, Frank Piedelièvre, Président du Directoire, met en avant les responsabilités sociétale et environnementale du Groupe.

> L’entreprise aujourd’hui.

BUREAU VERITAS est devenu un géant incontournable pour toutes les missions d’audit et de certification, et dispose de compétences multidisciplinaires grâce à ses 38000 employés et ses 850 bureaux et laboratoires dans le monde entier. “BUREAU VERITAS est le 2ème groupe mondial (en chiffre d’affaires et en nombre de salariés en 2008) de services d’évaluation de conformité et de certification appliqués aux domaines de la qualité, de la sécurité, de la santé, de l’environnement et de la responsabilité sociale (QHSE), et le leader mondial des services QHSE hors inspection de matières premières”, rappelle Mme Beaujouan.
L’activité du Groupe consiste à inspecter, analyser, auditer ou certifier des produits, des actifs (bâtiments, infrastructures industrielles, équipements, navires, etc.) et des systèmes de management (normes ISO notamment) par rapport à des référentiels réglementaires ou volontaires.
Mme Beaujouan détaille l’organisation en France : “Le vaste réseau de bureaux régionaux et locaux gère la relation client et délivre toute une gamme de services d’inspection, de test, d’audit, de certification, de classification de navires et d’assistance technique, de formation et de conseil. BUREAU VERITAS propose également aux entreprises des services de conseil et d’accompagnement, comme dans le domaine du diagnostic énergétique”. Petites ou grandes, privées ou publiques, les organisations sont nombreuses à compter sur BUREAU VERITAS pour les accompagner dans la protection de leurs marques respectives, la gestion de leurs actifs et de leurs activités.

> Le diagnostic énergétique.

Pour la suite de la découverte du Groupe, M. Lesage, responsable du pole Optimisation Energétique, nous expose son activité de conseil, véritable diversification ces dernières années : “Tout a réellement commencé en 2001, lorsque la SNCF, dans le cadre d’un plan d’économies, a souhaité réduire sa facture énergétique. Avec le soutien financier de l’ADEME, BUREAU VERITAS a été choisi pour visiter de nombreux sites, proposer des pistes d’économies, et suivre le programme. Pendant 2-3 ans, nous avons ainsi pu développer un réel pôle de compétences”.
C’est en 2006 que la Direction Générale, anticipant l’augmentation du prix du pétrole, et la montée en puissance des questions environnementales, décide de lancer un Projet Spécial autour du diagnostic énergétique. M. Lesage précise : “La direction a vraiment senti le besoin au bon moment. L’explosion du coût de l’énergie, et le Grenelle de l’environnement ont dopé notre activité, le chiffre d’affaires de l’activité a augmenté de 1 100% en 2 ans ! Nous sommes désormais 40 en France, et nous sommes présents partout en Europe, sur ces questions énergétiques. Nous inventons notre métier au quotidien, les nouvelles idées de prestations fusent tous les jours”. Ces prestations vont plus loin que de l’audit ou de la certification, BUREAU VERITAS conseille et accompagne ses clients, avec notamment des formations, du suivi à distance des sites, des sessions de sensibilisation…
Une nouvelle mutation passionnante.

Portrait réalisé par Éric Gourdoux pour COOLTURE – Crédits photos © BUREAU VERITAS 2009.

Laissez un commentaire