COMME TON PERE

Le mauvais exemple

Ce premier long métrage d’un réalisateur de télévision israélien Marco Carmel, est un film imparfait mais drôle, tendre, inventif. A voir pour la reconstitution des années 70 et pour le jeu des acteurs, Gad Elmaleh en père indigne, Richard Berry en parrain abject, Yaël Abecassis en mère courage. Un moment agréable.

Film français de Marco Carmel
Avec Richard Berry, Gad Elmaleh, Yaël Abecassis, Jules Angelo Bigarnet
Editions TF1 Video

:: L’histoire ::
1968. La famille Maïmon : Félix, Mireille et leurs deux enfants, Eric et Michel (11 ans), débarquent d’Israël et s’installent à Marseille. Quelques années plus tard, à peine installé à Belleville, Félix fait la connaissance de Serge, un parrain local avec qui il se lie d’amitié. Serge entraîne Félix sur les chemins du grand banditisme, jusqu’à ce que celui-ci se fasse prendre par la police et décide d’endosser, à la place de Serge, la responsabilité de chef de bande. Mireille, honteuse, raconte à ses enfants que leur père est rentré pour combattre en Israël. Michel et Eric passent leur temps libre à jouer dans un terrain vague à côté de l’appartement, où Michel découvre une cachette abandonnée emplie d’objets de la guerre, dont un vieux projecteur de cinéma. Mireille prend la famille à bras le corps et tente de protéger ses enfants de l’influence de Serge.
En bonus, making of et interviews de Gad Elmaleh et Richard Berry.
sources : ©TF1 Video 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This