Un film touchant

Musicien sans emploi, Daigo est engagé dans une entreprise de pompes funèbres, dédiée à la « mise en bière » des défunts avant la crémation. Un film touchant et esthétique qui, par ses situations comiques, injecte un décalage très moderne dans un pays trop souvent décrit comme figé dans ses traditions.

Film japonais de Yojiro Takita
Avec Masahiro Motoki
Editions Metropolitan

:: L’histoire ::
Daigo Kobayashi quitte Tokyo et retourne en province avec son épouse, après l’éclatement de l’orchestre dans lequel il jouait du violoncelle. Il répond à une annonce pour un emploi « d’aide aux départs », imaginant avoir affaire à une agence de voyages, mais s’aperçoit qu’il s’agit en réalité d’une entreprise de pompes funèbres. Officiant à la préparation rituelle des cadavres, Daigo rencontre la mort sous toutes ses facettes.
Une belle suicidée qui se révèle être un garçon travesti…
Une ado tourmentée morte dans un accident de moto…
Une vielle grand-mère qui admirait les chaussettes blanches portées par ses petites filles avec leurs uniformes de lycéennes….
Malgré ses doutes et la mauvaise réputation que lui vaut ce travail, Daigo prend peu à peu conscience qu’il s’y épanouit et y trouve un nouveau respect pour la vie elle-même…
sources : © Metropolitan 2009

Laissez un commentaire