Les années 36 dans un faubourg parisien

Après le succès des « Choristes », Christophe Barratier nous livre une fois de plus sa version d’un “grand film populaire”, situé cette fois dans les années 36. Un film honnête, distrayant, dans le milieu du spectacle, avec la jeune première (Nora Arnezeder) révélation du film.


Film français de Christophe Barratier
Avec Gérard Jugnot, Kad Merad, Clovis Cornillac, Nora Arnezeder, Maxence Perrin, Bernard-Pierre Donnadieu, Elisabeth Vitali, François Morel, Pierre Richard
Editions Pathe Video

:: L’histoire ::
L’action se déroule entre décembre 1935 et juillet 1936 dans un faubourg du nord-est de Paris. Dans ce quartier populaire, l’élection printanière du gouvernement de Front populaire excite les plus folles espérances et la montée des extrêmes. Le directeur du Chansonia, music-hall d’un quartier populaire de Paris, se suicide, ne pouvant faire face aux dettes et aux menaces d’un marchand d’immobilier crapuleux et fasciste (Bernard-Pierre Donnadieu). Leur théâtre fermé et réduits au chômage, trois employés (Gérard Jugnot, Clovis Cornillac et Kad Merad), stimulés par la fièvre qui gagne la classe ouvrière depuis le triomphe du Front populaire, décident d’occuper les lieux et de monter leur propre spectacle. La chance leur sourit lorsque Douce (Nora Arnezeder), beau brin de fille à la tête bien faite, se présente aux auditions…
Le lieu sera le théâtre de la plus éphémère des belles entreprises.
sources : © Pathe Video 2009

Laissez un commentaire