Une chronique familiale touchante

Comédienne connue, Sybille, ptoche de sa mère et de ses soeurs, ne connaît pas son père. Un jour, elle le croise, ce qui fait ressurgir ses souvenirs d’enfance. D’après le roman autobiographique de Sylvie Testud.

Film français de Eléonore Faucher
Avec Amira Casar, Sylvie Testud, Marc Barbé
Editions TF1 Vidéo

::L’histoire ::
J’aime pas qu’on me plaigne. Je préfère rigoler. Devant les mines compatissantes, je réponds depuis trente ans : « Je n’ai pas de père, mais je m’en fiche, c’est comme ça. J’ai une photo. » J’ai aussi deux soeurs, et une mère italienne… mais attention… interdit de parler de « lui » devant « elle »… Ça déclencherait une éruption volcanique. Car le volcan, il paraît, n’est pas encore éteint. Je crois que c’est un peu à cause de ma figure. La même que lui. Quand ils me voient rigoler, dans la famille, ils disent : « C’est son portrait craché. » Et ma mère est à la fois triste et fière. Elle est fière parce que je suis blonde comme lui, alors qu’ils sont tous bruns. Mais moi je préférerais être comme eux. C’est pour ça, que je fais des conneries comme les mecs, pour leur ressembler, pour être plus italienne qu’eux. Des conneries d’artiste, comme dit mon parrain. Je suis sa préférée. Et lui aussi, c’est mon préféré.
sources : © TF1 Vidéo 2010

Laissez un commentaire