Une histoire d’amour plurielle

En adaptant le best-seller de Huraki Murakami, Tran Anh Hung signe un film où l’inspiration esthétique est indissociable de la profondeur de ses enjeux scénaristiques : « La ballade de l’impossible » est un eœuvre d’une grande beauté formelle restituant une époque et les tumultes amoureux et sexuel qui agite les personnages.

Film japonais de Anh Hung Tran
Avec Rinko Kikuchi, Ken’ichi Matsuyama, Kiko Mizuhara
Editions M6 Video

::L’histoire ::
Tokyo, fin des années 60. Kizuki, le meilleur ami de Watanabe, s’est suicidé. Watanabe quitte alors Kobe et s’installe à Tokyo pour commencer ses études universitaires. Alors qu’un peu partout, les étudiants se révoltent contre les institutions, la vie de Watanabe est, elle aussi, bouleversée quand il retrouve Naoko, ancienne petite amie de Kizuki. Fragile et repliée sur elle-même, Naoko n’a pas encore surmonté la mort de Kizuki. Watanabe et Naoko passent les dimanches ensemble et le soir de l’anniversaire des 20 ans de Naoko, ils font l’amour. Mais le lendemain, elle disparaît sans laisser de traces. Watanabe semble alors mettre sa vie en suspension depuis la perte inexplicable de ce premier amour. Lorsqu’enfin il reçoit une lettre de Naoko, il vient à peine de rencontrer Midori, belle, drôle et vive qui ne demande qu’à lui offrir son amour…
En bonus : Making of (5 mn) et A propos des Acteurs (24 mn).
sources : © M6 Video 2012

Laissez un commentaire