LA POSSIBILITE D’UNE ÎLE

Michel Houellebecq cinéaste?

Michel Houellebecq a voulu adapter son propre romanet considère que le film « La Possibilité d’une île » est une interprétation de ce roman, filmant ses obsessions récurrentes : solitude, réincarnation, sectes, immortalité, clonage. Un film plutôt raté…


Film français de Michel Houellebecq
Avec Benoît Magimel, Ramata Koite, Andrzej Seweryn, Jean-Pierre Malo, Patrick Bauchau
Editions Bac Video

:: L’histoire ::
Fils d’un gourou d’une secte dérisoire, Daniel1 fait des mots croisés en attendant que sa vie prenne un sens. Il traîne. Silencieusement. Indifférent finalement aux transports du monde actuel. A ses loisirs comme à ses peines. Daniel25 (vingt-quatrième descendant, par reproduction artificielle, de Daniel1) vit silencieusement dans une cellule souterraine, rivé sur les images satellite d’un monde extérieur désert, contaminé, dévasté par des guerres ethniques et religieuses qui ont conduites à des conflits nucléaires, des épidémies incontrôlables, et surtout, des catastrophes climatiques d’une ampleur inédite. Comment Daniel1 a-t-il rendu possible Daniel25 ? Peut-être en passant par une île, un territoire isolé sur lequel Daniel1 se posant enfin des questions sur l’avenir du monde, admet l’hypothèse scientifique et biologique d’une possible éternité humaine. Peut-être en étant le premier à accepter de disparaître au profit d’un autre lui-même, un mutant, un « surhomme ». Un survivant à tout. Mais seul, quel est le sens de la survivance ?
sources : © Bac Video 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This