Souvenirs de la maison close

Le principe de ce film est aussi simple que sa mise en œuvre était délicate : filmer la chronique d’une maison close de la fin du XIXe siècle, en évitant le voyeurisme et le sensationnalisme lié au sujet. Bertrand Bonell a réalisé un vrai mélodrame au souffle tragique, .

Film français de Bertrand Bonell
Avec Hafsia Herzi, Céline Sallette, Jasmine Trinca, Adèle Haenel
Editions France Television Distribution

::L’histoire ::
À l’aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d’une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs… Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.
sources : © France Television Distribution 2012

Laissez un commentaire