Une histoire qui mérite d’être connue

Ce film tiré d’une histoire vraie propose une réflexion autour du thème « collaborer ou résister » ? Le réalisateur confie avoir été motivé par le devoir de mémoire en tournant « Les Faussaires » : « Quand vous vivez dans un pays tel que l’Autriche, dans lequel des partis populistes d’extrême droite, intolérablement proches de l’idéologie nazie, sont autorisés à gouverner le pays, vous éprouvez tout naturellement le besoin d’évoquer de temps à autres le sujet. »


Film germano-autrichien de Stefan Ruzowitzky
Avec Karl Markovics, August Diehl, Devid Striesow
Editions France Télévisions Distribution

:: L’histoire ::
Berlin, 1936, Salomon « Sally » Sorowitsch est le roi des faussaires, expert en billets de banque. Juif trahi sous l’Allemagne nazie, il est arrêté par la Gestapo et interné dans le camp de Mauthausen. Mais Sally est vite transféré dans le camp de Sachsenhausen. Il est accueilli par le commissaire Herzog, qui dirige ici une opération secrète. Les nazis souhaitent qu’il collabore à l’Opération Bernhard : affaiblir l’économie des alliés. Avec le soutien d’experts juifs triés sur le volet, Sorowitsch est désormais chargé d’imprimer à grande échelle des devises étrangères. Si leur travail n’est pas couronné de succès, les faux-monnayeurs seront exécutés. Il ne s’agit plus de sauver sa peau à tout prix mais d’interroger sa conscience.
En bonus, dans cette édition spéciale digipack avec étui, les coulisses du tournage, quatre scènes coupées, l’entretien avec Adolf Burger, l’avant-première française et un livret de 24 pages.
sources : © France Télévisions Distribution 2008

Laissez un commentaire