LES VOIES DU DESTIN

Un face-à-face qui fait froid dans le dos

Plusieurs années après la Seconde Guerre mondiale, un ancien soldat écossais (Colin Firth) défie du regard l’officier japonais qui l’avait torturé dans un camp thaïlandais. Tel est le point d’orgue de cette oeuvre de Jonathan Teplitzky, inspirée de l’autobiographie d’Eric Lomax, Les Larmes du bourreau.

Film britannico-australien de Jonathan Teplitzky
Avec Colin Firth, Nicole Kidman, Jeremy Irvine, Stellan Skarsgård, Hiroyuki Sanada
Editions Metropolitan Vidéo

::L’histoire::
Le lieutenant écossais Eric Lomax a été fait prisonnier par les Japonais à Singapour durant la Seconde Guerre mondiale et envoyé dans un camp en Thaïlande. Là-bas, il a été forcé de contribuer à la construction du fameux pont sur la rivière Kwaï. Des années plus tard, il souffre toujours d’un stress post-traumatique. Sa femme, Patti Wallace, est décidée à l’aider à surmonter ses démons. Elle décide de briser le code du silence qui unit les soldats rescapés pour comprendre ce qu’il s’est passé. Lorsque Lomax découvre que le jeune officier japonais qui hante sa mémoire est toujours vivant, Patti se retrouve face au choix le plus terrible : doit-elle donner à Eric une chance de se confronter à celui qui l’a torturé ?
En bonus : Making of (VOST).
class= »source »sources : © Metropolitan Vidéo 2014

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This