Une fable drôle et mélancolique

« Mary et Max » a obtenu le Cristal du long métrage au Festival international du film d’animation d’Annecy en 2009, ex aequo avec ‘Coraline’ d’Henry Selick.
Adam Elliot s’est inspiré de sa propre relation épistolaire avec un autiste new-yorkais. Cette fable drôle et mélancolique sur l’amitié improbable unissant une gamine australienne à un quadragénaire américain révèle un talent singulier dans le cinéma d’animation.

Film d’animation américain de Adam Elliot
Editions Gaumont Video

:: L’histoire ::
Mary et Max est une histoire d’amitié entre deux personnages que tout oppose : Mary, une petite fille de 8 ans habitant la banlieue de Melbourne et Max un vieux monsieur vivant à New York, souffrant de la maladie d’Asperger (forme d’autisme). Ces deux êtres solitaires vont se lier d’amitié via une correspondance sur plus de vingt ans, malgré les milliers de kilomètres qui les séparent.
En bonus : le film annonce en VF et VOST, Adam, Mary & Max : l’entretien avec Adam Elliot en VOST (28 min), les histoires nous aident à vivre : extrait de la rencontre avec Adam Elliot au festival d’Annecy 2009 en VOST ( 13 mn), les voix originales : Max par Philip Seymour Hoffman / Damian par Eric Bana / Barry Humphries est le narrateur (en VOST – 12 mn) et les voix françaises (5 mn).
sources : © Gaumont Video 2010

Laissez un commentaire