NOS SOUVENIRS BRÛLES

Le poids du souvenir et de la culpabilité

Une jeune veuve demande secours à un ami de son époux-défunt, à savoir un homme peu fréquentable, qui accepte pourtant de l’aider, elle et ses enfants, et prend ainsi une place indispensable et troublante au foyer du disparu…


Film américain de Susanne Bier
Avec Halle Berry, Benicio Del Toro, David Duchovny, Alexis Llewellyn, Micah Berry, John Carroll Lynch
Editions Dreamworks

:: L’histoire ::
Audrey et Brian mènent une vie tranquille et sans histoires : onze ans de mariage, deux enfants, le confort et la sécurité assurés, aucun souci à l’horizon. Mais, un jour, tout s’écroule : Brian meurt, victime d’un acte de violence gratuite.
Encore sous le choc, Audrey se tourne instinctivement vers le meilleur et plus ancien ami de son mari, Jerry Sunborne. Un homme qu’elle jugeait infréquentable, et dont elle comprenait à peine que Jerry continue à le fréquenter. Mais, aujourd’ hui, face au vide laissé par la mort de Brian, Jerry l’accro, le paumé, lui apparaît comme une planche de salut, un ultime lien avec le disparu. Audrey l’invite à s’installer dans une chambre attenante au garage, avec l’espoir qu’il l’aidera, ainsi que ses enfants, à reprendre une vie normale.
Engagé dans un difficile combat contre la drogue, Jerry accepte la proposition. En devenant le confident et l’ami d’Audrey et le père de substitution des jeunes Harper et Dory, il hérite de nouvelles responsabilités et développe au fil des jours des ressources insoupçonnées. Entre deuil et déni, Audrey et Jerry s’efforcent tant bien que mal de se porter secours. Solidaires en dépit de tout ce qui les sépare, et bien décidés à affronter l’avenir côte à côte.
En bonus, discussion autour de « Nos souvenirs brûlés » et les 7 scènes coupées.
sources : © Dreamworks 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This