OMAR M’A TUER

Un film réussi

Vingt ans presque jour pour jour après le meurtre de Ghislaine Marchal, Roschdy Zem sort son second film en tant que réalisateur après « Mauvaise foi ». L’interprétation de Sami Bouajila est poignante et fait la force du film.

Film français de Roschdy Zem
Avec Sami Bouajila, Denis Podalydès, Maurice Bénichou, Salomé Stévenin, Nozha Khouadra
Editions TF1 Vidéo

::L’histoire ::
Le 24 juin 1991, Ghislaine Marchal est retrouvée morte dans la cave de sa villa de Mougins. Des lettres de sang accusent : « Omar m’a tuer ». Quelques jours plus tard, Omar Raddad, son jardinier, est écroué à la prison de Grasse. Il parle peu, comprend mal le français, a la réputation d’être calme et sérieux. Dès lors, il est le coupable évident. Il n’en sortira que 7 ans plus tard, gracié, mais toujours coupable aux yeux de la justice. En 1994, révolté par le verdict, Pierre-Emmanuel Vaugrenard, écrivain convaincu de l’innocence d’Omar Raddad, s’installe à Nice pour mener sa propre enquête et rédiger un ouvrage sur l’affaire…
sources : © TF1 Vidéo 2011

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This