Palme d’or Cannes 2010

Apichatpong Weerasethakul offre au cinéma une oeuvre magique et forte au titre merveilleux, « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures ». Une fable sur la mort et la réincarnation, un conte fantastique qui flirte avec la science fiction et plonge dans le drame.

Film thailandais de Apichatpong Weerasethakul
Avec Geerasak Kulhong, Jenjira Pongpas, Kanokporn Thongaram, Natthakarn Aphaiwonk, Sakda Kaewbuadee
Editions Pyramide Vidéo

::L’histoire ::
Oncle Boonmee souffre d’une insuffisance rénale aiguë et décide de finir ses jours auprès des siens à la campagne. Etrangement, les fantômes de sa femme décédée et de son fils disparu lui apparaissent et le prennent sous leurs ailes. Méditant sur les raisons de sa maladie, Boonmee va traverser la jungle avec sa famille jusqu’à une grotte au sommet d’une colline – le lieu de naissance de sa première vie…
En bonus : « Oncle Apitchatpong », entretien avec le réalisateur en VOST (16 mn), « Lettre à Oncle Boonmee », le court-métrage prélude au film en VOST (18 mn), les 7 scènes coupées en VOST (24 mn), les bandes-annonces française et internationale en VOST (4 mn), et le livret de 24 pages qui replace le film dans son contexte artistique global (le projet PRIMITIVE).
sources : © Pyramide Vidéo 2011

Laissez un commentaire