Une fable sur la passivité des gens “bien” devant l’intolérable

Adapté en 2008 d’une pièce de l’Ecossais C. P. Taylor, “Par-delà le bien et le mal” n’est pas sorti en salles en France. L’occasion de découvrir enfin ce film du cinéaste brésilien Vicente Amorim (fils du ministre brésilien des affaires étrangères) avec Viggo Mortensen dans le rôle principal.

Film brésilien de Vicente Amorim
Avec Viggo Mortensen, Jason Isaacs, Jodie Whittaker, Steven Mackintosh, Mark Strong
Editions Seven 7

::L’histoire ::
Dans les années 30 en Allemagne, John Halder (Viggo Mortensen), professeur de littérature à l’université, se débat dans sa vie privée. Sa mère impotente est sujette à des crises de démence, sa femme pianiste, dépressive, peine à s’occuper des enfants et lui reproche sans cesse son manque d’ambition. L’arrivée au pouvoir des nazis va changer la donne. Pour avoir écrit un livre sur l’euthanasie qui a séduit Hitler, John est courtisé par les nazis et se voit offrir par le parti un statut honorifique de conseiller en humanité. Même s’il est flatté d’être enfin pris en considération, John n’est pas très à l’aise avec sa conscience, d’autant que son meilleur ami (Jason Isaacs) est juif…
En bonus : making of (images du tournage, interviews) et bandes annonces.
sources : © Seven 7 2010

Laissez un commentaire