Un trio d’acteurs épatants

Avec  » Renoir », Gilles Bourdos conte un « passage de relais » entre le vieux peintre Auguste Renoir, qui termine sa carrière dans son domaine des Colettes à Cagnes-sur-mer, et son fils, Jean, qui n’est pas encore le grand cinéaste que l’on sait. Le personnage-clé du film, mais aussi de l’existence de Renoir père et fils à cette époque-là, la belle Andrée dite Dédée, qui sera l’un des derniers modèles d’Auguste et la première épouse de Jean, sous le pseudonyme de Catherine Hessling.

Film français de Gilles Bourdos
Avec Michel Bouquet, Christa Theret, Vincent Rottiers, Thomas Doret, Michèle Gleizer, Romane Bohringer
Editions France Televisions Editions

::L’histoire::
1915. Sur la Côte d’Azur. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé… Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu’il n’attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence. Lorsque Jean, revenu blessé de la guerre, vient passer sa convalescence dans la maison familiale, il découvre à son tour, fasciné, celle qui est devenue l’astre roux de la galaxie Renoir. Et dans cet éden méditerranéen, Jean, malgré l’opposition ronchonne du vieux peintre, va aimer celle qui, animée par une volonté désordonnée, insaisissable, fera de lui, jeune officier velléitaire et bancal, un apprenti cinéaste…
En bonus : bandes-annonces, entretien avec le réalisateur (13 mn), entretien avec l’équipe du film (10 mn).
sources : © France Televisions Editions 2013

Laissez un commentaire