Un petit bijou d’humour noir

Présenté à Cannes en 2009 dans le cadre de la Semaine de la Critique, « Sale temps pour les pêcheurs », ce premier film de l’Uruguayen Alvaro Brechner s’inspire d’une nouvelle de son compatriote Juan Carlos Onetti. Une histoire pleine de mélancolie et de dérision sur un promoteur de spectacle sans scrupule et son poulain en bout de course.

Film hispano-urugayen de Alvaro Brechner
Avec Gary Piquer, Jouko Ahola, Antonella Costa, César Troncoso
Editions Solaris Distribution

::L’histoire ::
Le « Prince » Orsini n’aurait-il pas du suivre son propre conseil plutôt que d’entraîner Jacob, son protégé, dans le défi de trop ? L’épicier, dit le « Turc », n’aurait-il pas du désobéir à Adriana, sa femme, plutôt que de monter sur le ring ? La mirifique prime de 1000 Dollars promise à celui qui résistera à Jacob, l’ancien champion du monde de lutte, excite les passions et échauffe les esprits. Après le départ de Jacob et Orsini, Santa Maria, calme bourgade perdue quelque part en Uruguay, ne sera plus jamais la même.
En bonus : bande-annonce, making of et les 3 court-métrages de Alvaro Brechner.
sources : © Solaris Distribution 2011

Laissez un commentaire