Un conte cruel

« Simon Werner a disparu »…, premier film de Fabrice Gobert, avec un casting de jeunes acteurs prometteurs, est un polar réussi. Mais surtout le réalisateur porte un regard sur l’adolescence, ses chi­mères et ses mirages.

Film français de Fabrice Gobert
Avec Ana Girardot, Arthur Mazet, Audrey Bastien, Jules Pélissier, Selma El Mouissi
Editions Diaphana

::L’histoire ::
Mars 1992 dans une petite ville de la région parisienne. Lors d’une soirée bien arrosée, des adolescents découvrent dans la forêt un corps apparemment sans vie, enfoui dans les broussailles. Quinze jours plus tôt. Au lycée Léon Blum, un élève de Terminale C, Simon Werner manque à l’appel. Des traces de son sang sont retrouvées dans une salle de classe. Fugue, enlèvement, suicide, meurtre ? Toutes les hypothèses sont envisagées par ses camarades. Quelques jours plus tard, une élève de la même classe est notée absente sans que ses parents sachent où elle est. Une jeune fille apparemment sans histoire et sans lien direct avec Simon. Le lendemain, un troisième élève, toujours de la même classe, disparaît à son tour…
En bonus : bandes-annonces, making of (28 mn).
Cette édition limitée comprte le CD avec des versions inédites des morceaux de la bande originale composée par Sonic Youth
sources : © FDiaphana 2011

Laissez un commentaire