VICKY CRISTINA BARCELONA

Un marivaudage pétillant

Après trois films à Londres, Woody Allen poursuit son tour de l’Europe et tourne pour la première fois en Espagne, et retrouve Scarlett Johansson pour la troisième fois. Ce n’est sans doute pas un grand Woody Allen, mais un film fait pour le plaisir, l’amour, un film qui a du charme.


Film américano-espagnol de Woody Allen
Avec Javier Bardem, Scarlett Johansson, Rebecca Hall, Penelope Cruz, Chris Messina, Kevin Dunn, Patricia Clarkson
Editions Warner Home Video

:: L’histoire ::
Vicky et Cristina sont d’excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l’amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d’instincts, dénuée d’inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles. Lorsque Judy et Mark, deux lointains parents de Vicky, offrent de les accueillir pour l’été à Barcelone, les deux amies acceptent avec joie : Vicky pour y consacrer les derniers mois de son célibat à la poursuite d’un master ; Cristina pour goûter un changement de décor et surmonter le traumatisme de sa dernière rupture. Un soir, dans une galerie d’art, Cristina « flashe » pour le peintre Juan Antonio, bel homme à la sensualité provocante. Son intérêt redouble lorsque Judy lui murmure que Juan Antonio entretient une relation si orageuse avec son ex-femme, Maria Elena, qu’ils ont failli s’entre-tuer. Plus tard, au restaurant, Juan Antonio aborde Vicky et Cristina avec une proposition des plus directes : s’envoler avec lui pour Oviedo, consacrer le week-end à explorer les beautés de la ville, à boire du bon vin et à faire l’amour. Vicky est horrifiée ; Cristina, ravie, la persuade de tenter l’aventure…
sources : © Warner Home Video 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This