1610 : L’ASSASSINAT D’HENRI IV : UN TOURNANT POUR L’EUROPE

Une biographie du bon roi Henri

Jean Castarède qui a déjà écrit quatre livres sur Henri IV et sur l’Europe pose une question qui n’a jusqu’à maintenant jamais été traité : sans ce crime la face de l’Europe aurait-elle été changée ?
En s’appuyant sur des documents indédits, il apporte à cette interrogation une réponse positive.

Roman de Jean Castarède
Editions France-Empire

:: L’histoire ::
Il y a quatre siècles, le 14 mai 1610, un illuminé, Ravaillac, peut-être guidé par des complices, assassine le roi le plus populaire de France, Henri IV Jean Castarède, qui a publié quatre ouvrages sur ce roi, raconte sa vie comme un roman en montrant comment il a réconcilié les Français et redressé la France. Il retrace, au jour le jour, son parcours pendant les cinquante sept années de sa vie avec beaucoup de détails dont certains pittoresques, voire inédits, trouvés à la bibliothèque de Saint-Pétersbourg, en citant souvent des textes savoureux de l’époque. Il décrit aussi d’une manière piquante, parfois quelque peu crue, ses amours avec ses deux épouses et ses nombreuses maîtresses. Son existence se termine au moment où il partait en guerre, pour libérer des Etats allemands d’une tutelle jugée excessive, contraire à la vision qu’il avait de l’Europe, devenue le grand dessein auquel il allait se consacrer. Sans cet assassinat, la face de 1’Europe aurait-elle été changée ? Des annexes didactiques, à la fin de chaque chapitre, aident à répondre à cette question.
: © France-Empire 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This