Un roman passionnant

Après « L’heure anglaise », Julie Wolkenstein nos séduit encore : son héroïne, en triant das paiers, découvre l’existence de son arrière-grand-mère Adèle et reconstiue sa vie dans le Paris de 1871.

Récits de Julie Wolkenstein
Editions P.o.l.

::L’histoire ::
«Après la mort de mon père, j’ai trouvé en rangeant ses papiers des documents sur sa grand-mère dont j’ignorais tout et qui révélaient un secret de famille. Je ne me suis jamais intéressée aux ancêtres de personne : les gens que je ne connais pas, surtout s’ils sont morts, me sont cent fois plus étrangers, même s’ils me sont apparentés, que les personnages de romans. Mais il y avait dans ce que je découvrais sur cette arrière-grand-mère des choses qui me plaisaient, d’autres que j’aurais voulu savoir. J’ai hésité à enquêter. Ce livre est le résultat de mes hésitations.»
sources : © P.o.l. 2013

Laissez un commentaire