APRES LA GUERRE

Un roman noir et très humain

Le Bordelais Hervé Le Corre ressuscite la noirceur de sa ville dans les années 1950, celle aussi d’une violence née de la guerre et qui semble ne jamais vouloir s’arrêter.

Roman de Hervé Le Corre
Editions Rivages

::L’histoire ::
Bordeaux dans les années 50. La Seconde Guerre mondiale est encore dans toutes les mémoires et pourtant, un nouveau conflit qui ne dit pas son nom a déjà commencé : de jeunes ‘est compromis pendant l’Occupation, est lui-même bientôt happé par cette spirale de violence…
sources : © Rivages 2014

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This