« Un roman du Sud »

Ernest J. Gaines est né en 1933 dans une plantation de Louisiane. A neuf ans, il y ramasse des pommes de terre pour 50 cents par jour. A quinze, il rejoint la Californie et commence à lire avec passion, en regrettant que  » son monde  » ne figure pas dans les livres. Il décide d’écrire pour le mettre en scène et s’affirme vite comme un des auteurs majeurs du  » roman du Sud « . Le National Book Award, décerné en 1994 à « Dites-leur que je suis un homme », ainsi qu’une nomination pour le prix Nobel de Littérature en 2004, récompensent l’ensemble d’une oeuvre magistrale. Cette sortie en livre de poche de ce roman édité en 1982 et paru en France en 1995 permet de découvrir un livre passionnant.

Roman de Ernest J. Gaines
Editions Liana Levi

:: L’histoire ::
C’est à plus de cent dix ans que Jane entreprend de raconter l’histoire de sa vie. L’esclavage pendant la guerre de Sécession, l’errance pour tenter de rejoindre l’Ohio, la terre des Yankees libérateurs, le labeur dans les plantations blanches de Louisiane, le combat pour l’égalité. Jane Pittman, héroïne et narratrice, mène dans son langage imagé cette émouvante chronique. Inspiré par le récit d’une ancienne esclave, ce roman pourrait s’intituler  » Cent ans de servitude « .
: © Liana Levi 2010

Laissez un commentaire