La passion d’un auteur américain

Jay McInerney, né en 1955, a obtenu un énorme succès avec son premier roman « Bright Lights, Big City » (1984). Il est aussi l’auteur de « Trente Ans et des poussières » (1992), roman auquel il donnera une suite située après le 11-Septembre avec « La Belle Vie » (2007). Depuis plus de dix ans, il écrit des chroniques sur le vin pour différents journaux américains.

Roman de Jay McInerney
Editions de la Martinière

::L’histoire ::
Ce livre de Jay McInerney réunit soixante-six de ses chroniques parues dans House and Garden et dans le Wall Street Journal, chroniques qui se nourrissent des connaissances qu’il a accumulées avec le temps sur toutes sortes de vins, sur les gens et les lieux qui les produisent à travers le monde. On voyage ainsi avec lui des châteaux légendaires de la culture vinicole à l’Australie, la Nouvelle-Zélande, en passant par les collines de Santa Rita et Paso Robles, l’Argentine et le Chili. On rencontre ces « fous de raisin », vigneron, sommelier, expert, qui ont mis leur énergie au service de leur passion et les personnalités du monde vinicole deviennent les personnages des récits oenophiles de McInerney. De même qu’un récit d’explorateur nous fait découvrir des contrées lointaines et exotiques, ceux du romancier new-yorkais connu pour ses goûts de luxe traitent de vins très rares et très chers. Mais il s’intéresse aussi à des vins obscurs ou sous-évalués. Si on apprend beaucoup de ses réflexions sur le monde du vin, on s’amuse également de ses nombreuses anecdotes et de ses comparaisons brillantes et cocasses. Qu’est-ce qui différencie Lafite et Mouton ? Comment lire les étiquettes de vin allemand ? Quels sont les champagnes accessibles (ou décidément pas) ? Que boire avec les cuisines asiatiques ? Par quel miracle l’expression « vin californien » a-t-elle cessé d’être un oxymore ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles ce recueil instructif et réjouissant permet de répondre en toute subjectivité car, pour McInerney, le goût du vin doit rester une affaire hautement sentimentale.
sources : © Editions de la Martinière 2013

Laissez un commentaire