BEIJING COMA

Le chef d’œuvre de l’écrivain chinois Ma Jian

Ma Jian a quitté Beijing pour Hong Kong en 1987, peu avant que ses livres soient interdits en Chine, et vit aujourd’hui à Londres. Il a publié quatre livres en France, dont « Nouilles chinoises » (Flammarion, 2006) et « Chemins de poussière rouge » (Éditions de l’Aube, 2005), qui fustigent l’autorité abusive et l’hypocrisie au pouvoir en Chine.

Roman de Ma Jian
Editions Flammarion

:: L’histoire ::
4 juin 1989. Des milliers d’étudiants occupent depuis un mois la Place Tienanmen, et parmi eux, Dai Wei. Quand un soldat lui tire une balle dans la tête, le plongeant dans un coma profond, son corps devient sa prison, mais son âme se souvient : la honte quand son père dissident revient des camps, ses premières amours contrariées, la conscience politique qui s’éveille… Lorsque Dai Wei sort du coma une décennie plus tard, se reconnaîtra-t-il seulement dans cette Chine pétrie de contradictions ?
Histoire, mémoire, liberté, Beijing Coma explore les pierres angulaires de la société – les droits fondamentaux sans lesquels l’être humain ne pourrait survivre. Le chef d’œuvre de Ma Jian, qu’il a mis dix ans à écrire.
sources : ©Flammarion 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This