BELLE EPOQUE

Un début de siècle tumultueux

Ce premier livre de Kate Cambor nous entraîne dans une fresque autour de Jeanne Hugo et d’un siècle tumultueux. Fourmillant de personnages et d’arrêts sur image saisissants, il se dévore comme un film, comme un roman… le roman de la Belle Époque.

Roman de Kate Cambor
Editions Flammarion

:: L’histoire ::
Le fils d’Alphonse Daudet, la petite-fille de Victor Hugo, le fils du professeur Charcot : Léon, Jeanne et Jean-Baptiste sont tous trois les héritiers des plus grands noms du XIXe siècle, la fleur d’une jeunesse dorée qui a grandi sous les yeux admiratifs, médusés et jaloux de leurs contemporains.
Trois vies intimement liées : nés dans les années 1860, ils ont évolué dans le même milieu d’écrivains, de scientifiques et d’admirateurs ; enfants, ils ont joué ensemble, jeunes gens ils se sont aimés. Des trois, Jeanne est la seule qui a vécu avec orgueil, jusqu’au bout, le bonheur de sa condition : être la petite-fille de Victor Hugo, la joie du vieil homme, celle pour qui le poète avait écrit L’Art d’être grand–père.
Léon et Jean-Baptiste, eux, se sont inventé un destin propre : Léon vivant mille vies en une, entre littérature, journalisme et politique ; Jean-Baptiste embrassant l’océan, l’exploration des mers et des continents. Parce que leur existence s’est déroulée sous les feux de la rampe, Kate Cambor nous fait entrer, avec ses personnages, dans la chair même de leur époque. Les diners littéraires réunissant Daudet, Haubert, Zola, Tourgueniev et Goncourt, les leçons spectaculaires de Charcot père à la Salpêtrière, le mariage si couru de Léon Daudet et de Jeanne Hugo, le scandale de Panama, l’affaire Dreyfus, les aventures du Pourquoi-Pas ?, le vaisseau de Jean-Baptiste Charcot, sa mort tragique en mer…
: © Flammarion 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This