BRUNE

Moi, Flora Tristan

Je l’imagine. Brune comme une héroïne romantique. Ardente et intense. Flora Tristan. Sa rencontre a marqué ma vie.
Nicole Avril sait raconter les destins de femme : après « L’Impératrice » (Sissi) et « Moi, Dora Maar’, la romancière-biographe laisse ici la fiction prendre le relais de la réalité pour imaginer le ressenti de Flora Tristan, lui donnant un visage très humain.

Roman de Nicole Avril
Editions Plon

::L’histoire ::
Née à Paris en 1803, de mère française et de père péruvien, elle s’embarque – seule femme à bord, quatre mois en mer et le cap Horn en prime – pour faire valoir ses droits auprès de sa riche famille paternelle qui l’a abandonnée. Au Pérou, elle découvre la passion, la violence et l’esclavage. Autodidacte, elle écrit à son retour Pérégrinations d’une paria. Jaloux de son succès, son mari lui tire une balle dans le dos, qui restera fichée à deux doigts de son cœur.
Prophète et amoureuse, cette aventurière de l’absolu a inventé son destin. Flora Tristan est la première femme à lire dans la révolution industrielle anglaise l’avenir de la France. La première à établir un lien entre socialisme et féminisme. La première à entreprendre un épuisant tour de France pour unir la classe ouvrière et libérer les femmes.
Elle n’est pas notre contemporaine. Flora Tristan nous devance. Nicole Avril
sources : ©Plon 2012

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This