CARNETS DE CINEMA

Un inédit de Marcel Pagnol

Publiées pour la première fois par son petit-fils Nicolas Pagnol, les notes rédigées par Marcel Pagnol pendant la guerre, suivent l’évolution de « la bande à Pagnol », composée à l’origine d’amis d’enfance.

Journal de Marcel Pagnol
Editions Privé

:: L’histoire ::
1933. Marcel Pagnol fonde à Marseille sa société de production et ses studios de cinéma. C’est sur un domaine de 24 hectares au milieu de la garrigue provençale qu’il tourne ses propres films. A l’aube de la guerre, Marcel Pagnol nous emmène, à travers son journal, dans l’envers du décor, dans ses rêves de réalisateur, sur ses tournages. 1939. La guerre éclate et tout s’enchaîne : la propagande de Vichy, la censure de la Kommandantur et le contrôle des artistes. Entre subterfuge et malice, Marcel Pagnol traverse la guerre en gardant son intégrité. Enfin, le conflit cesse. La France du septième art doit se reconstruire face à l’omniprésence américaine. Ces textes autobiographiques inédits révèlent un Marcel Pagnol combatif, engagé et entreprenant. Ils sont le reflet d’une lutte sans merci entre un artisan du cinéma d’auteur et les débuts de la mondialisation et de la standardisation culturelle.
sources : ©Editions Privé 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This