Un roman émouvant

Poétesse et traductrice réputée, Steinunn Sigurdardottir est née à Reykjavik. Elle est l’auteur du « Cheval Solei »l et du « Voleur de vie », adapté par Yves Angelo, sur un scénario de Nancy Huston, avec Sandrine Bonnaire et Emmanuelle Béart.

Roman de Steinunn Sigurdardottir
Editions Héloïse d’Ormesson

::L’histoire ::
Plus de vingt ans ont passés depuis que Brynhildur a quitté Paris où elle a été étudiante à la Sorbonne. Mais un court séjour dans la capitale ainsi qu’une aventure inattendue et sans lendemain la projettent malgré elle face à ses souvenirs de jeunesse, parmi lesquels, celui du grand amour à côté duquel elle est passée. Pourquoi ne saisit-on pas le bonheur lorsqu’il passe ? Pourquoi tous cestourments et ces attirances non réciproques ? Un roman émouvant et bien construit sur les amours et l’érotisme, les dons des dieux et leur cruauté. Peu de poètes peuvent se flatter d’égaler Steinunn Siguroardóttir quand il s’agit de disséquer la nature de l’amour.
sources : © Héloïse d’Ormesson 2011

Laissez un commentaire