La fragilité des existences

Après le succès de « Premier amour », « Cet été-là » est un roman sur la fragilité des existences que l’on voudrait heureuses – mais dont les failles se creusent au rythme des mensonges et des compromis. C’est un roman vrai sur la solitude, lorsque le temps a passé, lorsque la lucidité a remplacé l’insouciance, et les doutes la jeunesse. Etre un homme. Etre une femme. Sait-on seulement ce que c’est ? Et comment l’on y parvient ?

Roman de Véronique Olmi
Editions Grasset

::L’histoire ::
Comme chaque année, trois couples d’amis passent le 14 Juillet au bord de la mer, en Normandie. C’est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse.
Cet été-là, pourtant, un adolescent inconnu surgit et s’immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut-être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures, des secrets. En quelques jours, le destin de ces êtres va basculer.
sources : © Grasset 2011

Laissez un commentaire