CHIENS DE SANG

Une chasse à l’homme

SDF, Rémy est enlevé, avec d’autres hommes, et celui qu’on appelle le Lord va leur annoncer les règles d’un nouveau jeu : une traque cruelle dont l’issue est la mort. Diane, photographe, est en reportage au coeur de la Lozère. Au mauvais endroit, au mauvais moment. Témoin d’un meurtre et repérée par les assassins, elle prend la fuite. Deux êtres en train de vivre le même enfer, devenus les gibiers d’une chasse hors du commun.
« Chiens de sang » est le quatrième roman de Karine Giebel qui a obtenu le prix Intramuros 2008 pour « Les morsures de l’ombre ».

Roman de Karine Giebel
Editions Fleuve Noir

:: L’histoire ::
Courir; toujours plus vite. Plus loin. Fuir la mort qui plane au-dessus d’eux; oiseau de proie aux ailes gigantesques dont l’ombre les dévore déjà. Diane a choisi la fuite. D’instinct. Elle sait qu’ils sont derrière. Juste derrière. Avance minime, infime. Comme son espérance de vie, désormais. Pourtant, elle marche. Pourtant, elle veut vivre. Rémy avance. Avec le poids de la peur qui comprime son cœur. Le poids de la fatigue, comme un boulet enchaîné à ses jambes. Il devrait être ailleurs, en ce moment même. En compagnie de sa femme et de sa fille. Mais non, il est là, errant dans ces bois inhospitaliers, avec ces inconnus qui fuient comme lui. Il est devenu une proie. Rien qu’une proie. Il n’existe plus. Déjà mort. Alors, pourquoi a-t-il aussi peur? Le monde est ainsi fait, qui ne changera jamais. Les chasseurs d’un côté, les proies de l’autre.
sources : © Fleuve Noir 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This