L’éloge du timide

Dans cette confession où il mêle les souvenirs et l’analyse, Philippe Vilain aborde ce grand sujet par la philosophie, la littérature, et sa propre expérience. Ce nouveau mal du siècle est-il si dommageable qu’on le dit ? La timidité ne serait-elle pas un merveilleux malheur ?
Il est l’auteur, notamment, de « Défense de Narcisse » (Grasset, 2005), « Paris l’après-midi » (Grasset, 2006) et « Faux-père » (Grasset, 2008).
Roman de Philippe Vilain
Editions Grasset

:: L’histoire ::
Qu’est-ce qui nous fait rougir à l’instant de parler en public, bafouiller devant la femme qui nous plaît, casser un verre au milieu d’un dîner, trébucher devant le supérieur à qui l’on vient demander une augmentation, qu’est-ce qui nous rend maladroit dans les situations qui requièrent le plus d’adresse ? La timidité est un drôle de défaut. Philippe Vilain le sait. Cette passion a envahi sa vie, pour le pire mais aussi pour le meilleur…
: © Grasset 2010

Laissez un commentaire