COURIR

La vie d’Emile Zatopek

« On a dû insister pour qu’Émile se mette à courir. Mais quand il commence, il ne s’arrête plus. Il ne cesse plus d’accélérer. Voici l’homme qui va courir le plus vite sur la Terre ». Jean Echenoz, après s’être intéressé à Ravel, se consacré avec « Courir » à l’athlète tchécoslovaque Émile Zatopek (1922-2000) et plus particulièrement à la période de sa vie qui s’étend de 1939 (invasion de la Tchécoslovaquie par l’armée allemande) à 1968 (invasion par les troupes du pacte de Varsovie).

Roman de Jean Echenoz
Editions Minuit

:: L’histoire ::
Zatopek remporte trois médailles d’or aux Jeux d’Helsinki. Colonel dans l’armée tchécoslovaque, il prit position en faveur du « printemps de Prague », ce qui lui valut d’être limogé après l’échec de la libéralisation. Une biographie de Zatopek, sur fond de chronique historique. Jean Echenoz raconte la vie du coureur, simplement, sans fioritures, sans emphase, les exploits hors normes de Zatopek. On se prend au jeu, on ne peut s’empêcher de courir derrière Emile.
sources : © Minuit 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This