DANS LA TETE DE SHEHERAZADE

Un roman d’apprentissage

« Dans la tête de Sheherazade » est le portrait d’une jeune femme d’aujourd’hui, avec ses joies, ses difficultés et ses drames. A travers cette filles des années 2000 issue de l’immigration avec un père marocain patron d’un café à Paris, Stéphanie Janicot évoque les difficultés à concilier sa culture d’origine avec le modèle de réussite sociale du XXIème siècle.

Roman de Stéphanie Janicot
Editions Albin Michel

:: L’histoire ::
Shéhérazade, 30 ans, dirige une émission à succès, un talk show où des invités viennent témoigner devant les caméras. Elle est belle, célèbre et sort avec l’une des stars du Paf. Personne à la voir ne pourrait penser qu’elle est le pur produit de l’intégration à la française. Fille d’un patron de bistrot marocain du Vème arrondissement de Paris qui a toujours cru en elle et en l’école républicaine, elle a intégré en seconde de lycée Louis Le Grand et découvert qu’elle n’avait ni la culture ni les références des ses condisciples. Entre deux surdoués atypiques avec qui elle se lie et les cousins de banlieue qu’elle retrouve le week-end, il y a un gouffre sans nom : les uns vivent l’ennui existentiel, les autres s’activent à mettre le feu aux banlieues. Mais des deux côtés, surviendra un drame dont elle ne se remettra pas… Comment concilier culture d’origine, équilibre personnel et réussite sociale ? sources : ©Albin Michel 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This