DARWIN, C’EST TOUT BÊTE

1.001 histoires d’animaux pour comprendre la théorie de l’évolution

Au moment où on célèbre Darwin par de nombreux livres savants, Marc Giraud, naturaliste de terrain, écrivain et journaliste spécialisé en zoologie, a choisi de faire parler les animaux! Pour lui, personne ne peut décrire la vie et l’oeuvre de Darwin mieux que les animaux qu’il aura passé tant d’années à observer. Un festival d’anecdotes et de curiosités – qui s’enchaînent et s’articulent autour d’histoires de bêtes – pour découvrir Darwin et comprendre la théorie de l’évolution. Une démonstration limpide.

Essai de Marc Giraud
Editions Robert Laffont

:: L’histoire ::
Qu’est-ce que l’adaptation au milieu ? La sélection naturelle ? L’évolution des espèces ? Ces expressions à la fois très employées et si mal connues sont expliquées avec simplicité et humour, grâce à une réjouissante succession d’exemples illustrés. Méduses volantes, scarabées péteurs, orangs-outans, mouches, éléphants et bien d’autres…, tous les animaux se sont mobilisés pour raconter Darwin et ses découvertes. Vous imaginiez un vieux savant enfermé dans ses pensées… Marc Giraud nous révèle que Darwin était un tendre. Il jouait du piano pour les vers de terre (afin d’étudier leurs capacités acoustiques), il offrait sa main aux moustiques (pour observer leurs repas). Il était taquin, aussi : il tirait la queue des iguanes (pour tester leurs réactions). Sa passion des bêtes n’avait pas de limites, et les bêtes le lui ont bien rendu puisque, grâce à elles, Darwin est devenu un génie universel.
Marc Giraud n’est pas seulement un conteur spirituel. C’est aussi un naturaliste rigoureux et un militant efficace de la protection de la nature. Or Darwin a bien besoin d’être protégé. Traîné dans la boue, caricaturée, déformé, trahi, il a déjà tout subi depuis cent cinquante ans qu’est sorti son livre choc, « L’origine des espèces ». Mais le pire est peut-être à venir. Les fondamentalismes de tout bord s’évertuent à le faire disparaître des programmes d’enseignement. Il était grand temps que le monde animal entre en résistance !
sources : © Robert Laffont 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This