Un examen de conscience de l’homme occidental

Salvatore Satta (1902-1975), grand juriste et auteur d’un des romans les plus impressionnants du siècle passé, « Le Jour du jugement », analyse dans le « De Profundis », à la manière nietzschéenne des Considérations inactuelles, ce que l’homme a dû devenir pour rendre possibles en Italie vingt ans de fascisme, des aventures guerrières aberrantes, une défaite désastreuse, et l’issue d’un conflit tournant à la guerre civile.

Roman de Salvatore Satta
Editions de la revue Conférence

::L’histoire ::
Dans cet ouvrage sans équivalent, à la fois essai, récit, méditation autobiographique, mémoires, historiographie, Satta forge les instruments acérés d’un examen de conscience de l’homme occidental. La littérature déploie ici toute sa puissance de jugement. « Des profondeurs de l’homme avaient jailli durant le conflit des forces effrayantes, mais des forces plus effrayantes encore avaient jailli de la paix » : livre inclassable, où la réflexion la plus lucide côtoie le drame et l’ironie, où l’histoire et les hommes sont passés au crible de la vie vécue et des exigences de la conscience, loin des idéologies et des mythes rassurants des démocraties
naissantes.
sources : © Editions de la revue Conférence 2012

Laissez un commentaire