DERNIER ETE A MAYFAIR

Le destin des grandes familles

Après des études de lettres, Theresa Révay s’oriente vers la traduction de romans anglo-saxons et allemands. Son premier roman historique, Valentine ou le Temps des adieux, paraît aux éditions Belfond en 2002, suivi de Livia Grandi ou le Souffle du destin pour lequel elle sera finaliste du prix des Deux-Magots. Ses deux derniers romans, La Louve blanche et Tous les rêves du monde, ont été de grands succès. Traduite en neuf langues, Theresa Révay s’impose aujourd’hui comme l’une des romancières majeures de grandes fresques historiques.

Roman de Thérésa Revay
Editions Belfond

::L’histoire ::
A Londres, on les surnomme les  » Admirables « . Ils possèdent l’argent, le pouvoir et le prestige. Mais le vertige de la Belle Epoque n’est qu’une illusion. Des salles de bal de la haute société édouardienne aux champs de bataille de la Somme, le portrait captivant de deux grandes familles qui, en une décennie, voient basculer le monde et le temps de l’insouciance. Mayfair, été 1911. Les Rotherfield reçoivent pour le bal de leur fille Victoria, mais la fête est compromise par la disparition de sa soeur Evangeline. Son absence révèle de sourdes tensions familiales. Leur frère aîné, Julian, la retrouve dans une prison de Bermondsey, un quartier ouvrier où couve la révolte. Héritier de la dynastie, il déplore l’attitude de cette insoumise de vingt ans, aussi égoïste que leur frère cadet Edward, un dilettante accablé de dettes de jeu. Pour les honorer, ce dernier doit remporter une course d’aviation en battant son rival, le Français Pierre du Forestel, un jeune homme aussi séducteur et fantasque que lui. Tous ces Admirables croient en un avenir radieux. Pourtant, un déclin inexorable menace l’aristocratie anglaise et la vieille noblesse française qui subissent de plein fouet les mutations d’une société moderne. Guidés par les mêmes principes d’honneur et de sacrifice, les uns et les autres devront affronter le cataclysme d’une guerre qui sera aussi leur chant du cygne. Et ce sera aux femmes, parmi les ruines de leurs illusions, de réinventer un monde nouveau.
sources : ©Belfond 2011

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This