La relation d’un père et d’un fils

Une histoire de l’amérique des années 1950 aux attentats du 11 septembre à travers trois générations d’hommes.
John Irving, né en 1942, a grandi dans le New Hampshire. Depuis la parution du « Monde selon Garp », l’auteur accumule les succès tant auprès du public que de la critique. « Dernière nuit à Twisted River » est le 12ème roman de J Irving, également auteur d’un recueil de nouvelles, d’un récit. John Irving sera présent à Paris du 24 au 26 janvier 2011

Roman de John Irving
Editions Seuil

::L’histoire ::
1954, au nord du New Hampshire, à Twisted River, pays sauvage des bûcherons et des flotteurs de bois, les draveurs, Dominic Baciagalupo, 30 ans, veuf et père de Danny, 11 ans, travaille comme cuisinier avec, pour garde du corps Ketchum, l’ogre anarchiste au grand coeur, l’ami de toute une vie. Suite à la mort malencontreuse de Jane, sa maîtresse, causée par Danny qui l’a prise pour un ours, père et fils fuient le courroux revanchard du shérif Carl, l’« officiel » de la dame. Première étape, Boston, où Dominic cuisine dans un restaurant italien, où Danny rêve de devenir écrivain. De nouveau inquiétés par le shérif, les Baciagalupo se bâtissent une nouvelle vie dans le Vermont : après avoir tâté de la gastronomie chinoise, Dominic se lance à son compte avec succès, et Danny devient un écrivain célèbre. Ultime étape : Toronto. Mais on n’échappe pas à la rage vengeresse du shérif !
sources : © Seuil 2011

Laissez un commentaire