DES GARCONS QUI TREMBLENT

Un livre tendre et léger

Après « Filles qui dansent », Stéphane Hoffmann, dans ce nouveau roman, décrit avec ironie les sentiments amoureux et la guerre des classes.

Roman de Stéphane Hoffmann
Editions Albin Michel

:: L’histoire ::
Les jeunes héros des « Filles qui dansent » , Camille et Jérôme, se revoient à Nantes après leur été à La Baule. La passion est toujours là, mais les exigences de la vue aussi. Les amoureux se voient souvent, s’évitent, s’adorent, se craignent, trichent sur leurs sentiments. Tout à leur passion, ils n’ont pas conscience de la machination qui se prépare contre eux. La bourgeoisie nantaise à laquelle appartent Camille est hostile à toute idylle avec cet étudiant, fils d’ouvrier. Avec une tendresse voilée de désenchantement, Stéphane Hoffmann saisit dans cette chronique sociale et sentimentale, entre comédie et drame, l’émerveillement d’un premier amour.
sources : ©Albin Michel 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This