Chacun cherche son chat

Romancier et essayiste, chroniqueur littéraire au Nouvel Observateur, élu à l’Académie française en 2001, Frédéric Vitoux a publié, entre autres, « Béhert, le chat de Louis-Ferdinand Céline », « La Comédie de Terracina » (Grand Prix du roman de l’Académie française), « Les Chats du Louvre et Clarisse ». Ce nouveau guide ravira tous les amoureux des chats.

Guide de Frédéric Vitoux
Editions Plon

:: L’histoire ::
«Dans l’arbitraire enchanté de mon amour des chats, je n’ai voulu négliger aucune discipline. Ni aucun aveu. J’ai tenu à évoquer les chats dont j’ai eu l’honneur de partager la vie. Je me suis efforcé de n’oublier aucun des livres que j’ai aimés et où les chats ont joué un rôle à mes yeux prépondérant. Cinéphile, j’ai resongé bien sûr aux films où les matous jouaient les stars ou les rôles de composition… Mais n’insistons pas ! J’aimerais que le lecteur ouvre, s’il le désire, ce livre un peu au hasard, pour aller de surprises en surprises, de portraits en anecdotes. Qu’il soit complice en somme de cette promenade dans un domaine qui relève aussi de la plus haute civilisation – car l’homme, en un sens, s’est vraiment civilisé quand il a accepté le chat à ses côtés, tel un libre compagnon, un associé, et non pas un animal domestique ou domestiqué, ce que celui-ci n’a jamais voulu être…» Frédéric Vitoux.
En sept cents pages élégamment illustrées, de Belzébuth, le chat du capitaine Fracasse à Bébert, le chat de Louis-Ferdinand Céline, l’auteur nous dévoile tout de leur toilette, de leur quotient intellectuel, de leur sommeil et de leur territoire.
sources : ©Plon 2008

Laissez un commentaire