EN CAS DE FORTE CHALEUR

Une crise de famille

Maggie O’Farrell sait nous faire aimer les nombreux personnages de son roman qui sont plus vrais que nature dans leurs désarrois et raconte avec tendresse et émotion les liens familiaux.

Roman de Maggie O’Farrell
Editions Belfond

::L’histoire ::
Londres, 15-18 juillet 1976. Canicule dans la capitale, tout semble figé. Robert Riordan part chercher son journal. Dix heures plus tard, pas de nouvelles du retraité. L’heure est venue pour Gretta, son épouse, de contacter ses trois enfants, d’expliquer avec des mots embrouillés la disparition de leur père. Pourquoi cet homme si discret, si routinier ne rentre-t-il pas ? Ça tombe mal pour l’ainée Monica : le chat vient de mourir. Que vont dire ses belles-filles qui la détestent tant ? Pour son frère Michael Francis, le moment est également mal choisi : la tension avec sa femme est de plus en plus palpable. L’urgence n’est-elle pas de remédier à ses problèmes de couple avant de courir chez sa mère prendre en main cette disparition ridicule ? Et qui pour appeler Aiofe ? La cadette un brin spéciale a coupé les ponts depuis des années pour vivre sa vie, et ses secrets, à New York. Pourtant, il faudra bien lui annoncer la situation… Sous le toit de la famille Riordan, l’ambiance est lourde. Réunis autour de leur mère, les trois enfants tentent de retisser des liens distendus, d’oublier les fâcheries, de comprendre : où est leur père ? Que leur cache-t-il ? Et si sa disparition était la clé d’un mystère familial encore plus grand, protégé depuis de longues années ?
sources : © Belfond 2014

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This