ENCLAVE

Pour ne pas oublier

Réalisateur et écrivain, Philippe Carrese est l’auteur de nombreux romans noirs, ainsi que de polars jeunesse. « Enclave » est son premier roman de littérature générale.
Avec un rythme d’écriture impitoyable, Philippe Carrese enracine son œuvre dans l’histoire concentrationnaire. Il la donne à voir, à entendre, à sentir. Un livre remarquable.

Roman de Philippe Carrese
Editions Plon

:: L’histoire ::
Janvier 1945, Slovaquie. Les Allemands en fuite sous la pression de l’avancée soviétique abandonnent à leur sort les détenus du camp de travail de Medved’. Isolée au coeur des monts fatras, coupée du cours de l’Histoire, une communauté oubliée du reste du monde se réorganise dans ce temps suspendu. Dans son petit cahier, le jeune Matthias tient la chronique du peuple de Medved’. Il écrit tout : les hommes, les femmes, le doute, l’horreur, l’espoir, le quotidien du camp, le courage, l’abnégation, l’ignominie. Il décrit les cycles de l’amour et des haines. Il témoigne des mécanismes du pouvoir, de la capacité de soumission des hommes et de l’inéluctable retour des réflexes despotiques. Il écrit pour sauver cette enclave de l’oubli.
sources : © Plon 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This