ET QUE LE VASTE MONDE POURSUIVE SA COURSE FOLLE

Un roman polyphonique

Né à Dublin en 1965 et vivant à New York, Colum McCann est l’auteur de cinq romans, « Le Chant du coyote », « Les Saisons de la nuit », « Danseur », « Zoli », et le dernier « Et que le vaste monde poursuive sa course folle », ainsi que de deux recueils de nouvelles, « La Rivière de l’exil » et « Ailleurs, en ce pays », tous parus chez Belfond et repris chez 10/18.

Roman de Colum McCann
Editions Belfond

:: L’histoire ::
New York, en 1974. Le 7 août 1974, à 7h40, le funambule Philippe Petit s’élance sur une corde tendue entre les deux tours du World Trade Center. La traversée durera plus de deux heures, tous les new-yorkais retiennent leur souffle. Un événement extraordinaire dans la vie de personnes ordinaires.
Corrigan, un prêtre irlandais, cherche Dieu au milieu des prostituées, des vieux, des miséreux du Bronx ; dans un luxueux appartement de Park Avenue, des mères de soldats disparus au Vietnam se réunissent pour partager leur douleur et découvrent qu’il y a entre elles des barrières que la mort même ne peut surmonter ; dans une prison new-yorkaise, Tillie, une prostituée épuisée, crie son désespoir de n’avoir su protéger sa fille et ses petits-enfants… Une ronde de personnages dont les voix s’entremêlent pour restituer toute l’effervescence d’une époque. Porté par la grâce de l’écriture de Colum McCann, un roman vibrant, poignant, l’histoire d’un monde qui n’en finit pas de se relever.

sources : © Belfond 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This