HISTOIRE DE L’OUBLI

Un formidable premier roman

Impressionnant premier roman d’un jeune auteur américain de vingt-six ans,salué par une presse unanime, « Histoire de l’oubli » raconte, de deux perspectives différentes, des années 50 à la fin des années 90, l’histoire d’une famille frappée de génération en génération par une forme précoce de la maladie d’Alzheimer.

Roman de Stefan Merrill-Block
Editions Albin Michel

:: L’histoire ::
Seth Waller, un adolescent surdoué et mal dans sa peau de 15 ans, décide d’enquêter sur l’histoire génétique de sa mère Jamie, atteinte d’une forme rare et foudroyante de la maladie d’Alzheimer. Conscient que ses parents lui ont toujours caché les secrets du passé familial, se lance dans une véritable enquête sur ses origines. A quelques centaines de kilomètres de là, Abel Haggard, un vieil ermite bossu, ne vit plus que de souvenirs, hanté par le souvenir de Mae, sa belle-sœur et son grand amour. De leur folle passion était née une fille, Jamie, qu’il n’a jamais revue depuis qu’il lui a appris qu’il était son père biologique. Et si la rencontre improbable de Seth et Abel parvenait à rompre l’engrenage de la malédiction? Bien que grand-père et petit-fils ignorent l’existence de l’autre, Seth et Abel ont un point commun : une enfance bercée par les légendes d’une cité mythique, Isidora, transmises et réinventées de génération en génération. Leurs retrouvailles arriveront trop tard : Jamie n’est plus en mesure de reconnaître quiconque mais Seth héritera de la mémoire des Haggard.
Fait de tragédie mais aussi d’humour et d’espoir, un grand livre plein d’émotion, qui ne vous lâche pas.
sources : © Albin Michel 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This