J’AURAIS PREFERE M’APPELER DUPONT

Un roman drôle et émouvant

Ce livre est écrit comme un journal d’enfant. c’est drôle, émouvant, en colère, autobiographique.

Roman de Guillemette Le Vallon de la Ménodière
Editions Stock

::L’histoire ::
Sa mère fait tout comme il faut, elle prend du sucre avec une pince, elle ne pouffe pas, elle sourit et baisse la voix pour ne pas déranger même quand il n’y a personne. Son père a des chaussettes en fil d’Écosse, l’été il met des espadrilles bleu marine. Guillemette, elle, rêve de sabots en bois cloutés, d’aller au Flunch le dimanche à midi, d’intégrer le corps des majorettes et de danser avec les Clodettes. Ça ne peut plus durer.
À sept ans, sa petite valise à la main, elle annonce à ses parents : « Je vous quitte. »
sources : Stock 2014

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This